Veille Stratégique

INT - 

Ces hôtels qui deviennent vegan

Selon une enquête de Xerfi, le marché vegan et végétarien a augmenté de 24% dans la grande distribution en 2018. Effet de mode ou tendance durable? L’avenir le dira. En attendant, les hôtels ne lésinent pas sur les moyens pour attirer cette clientèle, majoritairement composée de jeunes. Plusieurs institutions – notamment le Hilton Bankside (États-Unis), le Shanklin’s Nightingale Hotel (Royaume-Uni) et la Casa Albets (Espagne) – proposent du mobilier sans cuir, des oreillers sans plumes et des repas sans produits animaliers. De l’accueil jusqu’à l’entretien des chambres, tous les produits utilisés sont respectueux de l’environnement, non toxiques et non testés sur les animaux.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

EUR - 

Tendances du tourisme et de l'hôtellerie 2019

Dans l’une de ses plus récentes études, Deloitte explore les tendances du tourisme et de l'hôtellerie en France pour l’année 2019. Premièrement, après quelques années plus tranquilles, la thalassothérapie s’imposerait aujourd’hui comme l’une des activités les plus dynamiques du bien-être. Deuxièmement, la Robotic Process Automation (RPA) serait sur le point de déferler sur l’univers français du tourisme, apportant du soutien aux équipes commerciales, aux équipes de RH et aux équipes de finances. Finalement, en 2019, les entreprises devront faire face à l'impératif de la transition écologique et sociale, et renforcer une image attractive à travers des atouts culturels.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

EUR - 

Un mouvement anti-avion prend de l’ampleur en Europe

En Europe, de plus en plus de citoyens évitent de prendre l’avion au nom de la protection de l’environnement. Effectivement, des mouvements anti-avion sont observés un peu partout sur le Vieux Continent, de la France en passant par la Suisse. En Suède, ce phénomène porte même un nom : Flygskam, littéralement « honte de l’avion ». Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage, entrevoit cette situation d’un mauvais œil. « [Ce mouvement] va progresser [et nuire au tourisme], sauf si les compagnies aériennes entreprennent une démarche vertueuse, car elles ne peuvent pas se satisfaire de leurs engagements actuels », soutient-il.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

EUR - 

« Jefile », la solution digitale à l’overtourisme?

Jefile, une application française développée par FWA, s’attaque enfin à l’immuable problématique des files d’attente en tourisme. Cet outil, qui était jusqu’à tout récemment utilisé à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, virtualise les files d’attente (dans les zones de caisse, musées, parcs d’attraction, etc.). Au lieu de prendre place physiquement dans une queue, les consommateurs « bloquent » leur tour dans une file virtuelle et obtiennent une estimation du temps d’attente avant leur passage. En plus de dégager deux heures en moyenne pour les touristes, Jefile permet aux gestionnaires de disperser les foules et de mieux maîtriser les flux de visiteurs.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

Instagram, nouveau tremplin de réservation

Dans un sondage publié en 2017, le site Expedia révélait que près de 90% des milléniaux étaient influencés par les réseaux sociaux, Facebook et Instagram en premier lieu, pour la réservation de leurs voyages en ligne. Souhaitant capitaliser sur cet engouement, la société américaine Six Travel a développé une nouvelle fonctionnalité permettant de réserver un hôtel directement sur Instagram. Depuis son lancement, il y a six mois, près de 2000 institutions hôtelières ont utilisé cet outil. En plus d’améliorer le taux de conversion auprès de jeunes voyageurs, la fonctionnalité permet aux entreprises de colliger de précieuses données sur les comportements du consommateur sur le réseau social.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

La demande pour le tourisme durable à la hausse

De plus en plus de touristes, tout particulièrement les milléniaux, souhaitent conserver leurs bonnes habitudes environnementales et sociales en voyage. En ce sens, la demande pour le tourisme durable et pour les destinations engagées n’a jamais été aussi forte. Selon le Réseau Veille Tourisme, les entreprises touristiques ont tout intérêt à profiter de cette opportunité. Entre autres choses, l'organisme propose aux exploitants touristiques de déployer des outils (un système de points, par exemple) qui permettront à leurs clients d'avoir un réel impact positif sur l’environnement et les communautés locales.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

Le secteur du tourisme, prochain à profiter de la blockchain

La Blockchain, une technologie de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle, pourrait bientôt révolutionner l’industrie du tourisme. Le site IT Social entrevoit déjà trois usages à cet outil pour le secteur : 1) le renforcement de la sécurité (grâce à l’identité numérique, les plateformes utilisant les chaînes de blocs pourront vérifier plus aisément l’identité d’un voyageur), 2) l’élimination de la fraude (les contrats dits « smarts » permettent de verrouiller les fonds versés par un usager jusqu’à confirmation que la prestation est bien à la hauteur de la transaction), 3) la baisse des prix en ligne (la blockchain permettra l’élimination des intermédiaires en ligne et des cotes qui leurs sont versées).

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

EUR - 

Exploring the world: at every age

À l’heure où la plupart des informations sur les voyages d’aventure s’adressent uniquement aux jeunes adultes, une nouvelle enquête de Rough Guides, menée auprès de 2000 Britanniques de plus de 40 ans, révèle que ce segment n’est pas seulement l’affaire des milléniaux. Pas moins de 30% des 40 ans et plus se considèrent plus «aventureux» qu’à l’époque, et 38% affirment préférer sortir des sentiers battus lors de voyages à l’étranger. Qui plus est, 60% de cette clientèle s’attend à effectuer au moins un voyage en 2019. Fait à noter, le Canada pointe au 3e rang des destinations les plus enviées par les Britanniques de plus de 40 ans avides de tourisme d’aventure.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

EUR - 

Les clientèles du tourisme de randonnée pédestre

Selon une récente analyse d’Atout France, le tourisme de randonnée pédestre a le vent dans les voiles. Au cours des 5 dernières années, 35% des Français, plus de 50% des Néerlandais et près des 65% des Allemands ont réalisé au moins un séjour ayant pour motivation principale la randonnée pédestre. L’urbanisation croissante, le besoin d’un retour à la nature et l’aspiration au bien-être expliqueraient cet engouement. Actuellement, trois clientèles distinctes domineraient ce marché : les randonneurs sportifs (à la recherche d’aventure et de longues randonnées), les randonneurs hédonistes (à la recherche de plusieurs courtes randonnées à faire à deux, ou plus) et les randonneurs de détente (à la recherche d’une randonnée pour se ressourcer).

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

Business Travel Trends for 2019

La firme WorldHotels considère que 7 tendances marqueront le tourisme d’affaires en 2019 : 1) la personnalisation de l’expérience à l’aide des données, 2) la montée en puissance du bleisure, 3) la recherche, par le consommateur, d’expériences uniques et d’offres axées sur le bien-être, 4) la mise en service de robots dans les hôtels pour simplifier et accélérer le service, 5) la volonté des voyageurs d’affaires de réserver eux-mêmes leur hébergement, 6) la mise en service d’intelligences artificielles pour fluidifier le service à la clientèle, 7) l’amélioration de l’expérience client avec l’Internet des objets.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)
Email
RSS

Recherche

Bulletins

Rubriques

Mots-Clés