Veille Stratégique

EUR - 

Booking.com Announces €2.6 Million in Grants to Support Sustainable Accommodation in 2020

L’entreprise Booking.com a annoncé l'ouverture des candidatures à son programme Booking Booster 2020 pour prendre en charge des solutions de voyages durables. Le programme cible des jeunes pousses, des entreprises sociales, des organisations à but non lucratif et des hébergements de toutes sortes. Grâce au programme 2020, les participants ayant des produits et services innovants, y compris l'hébergement lui-même, auront la possibilité d'obtenir des subventions du fonds de 2,6 millions d'euros de l'entreprise.

 

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

World's Worst Cities for Traffic Congestion in 2019

Ce rapport publié par la firme TomTom analyse la congestion routière dans 416 villes de 57 pays et classe les villes en fonction du degré de congestion. Il vise à soutenir les responsables des infrastructures, les urbanistes et les responsables politiques qui luttent contre les problèmes de congestion dans les centres urbains. Les villes canadiennes se classent relativement bien, malgré que la congestion routière soit en constante augmentation.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

Recommendations on Sustainable Development of Indigenous Tourism

L'objectif de ces recommandations est d'encourager les entreprises touristiques à développer leurs activités de manière responsable et durable, tout en permettant aux communautés autochtones qui souhaitent s'ouvrir au tourisme de saisir pleinement les opportunités qui se présentent, à la suite d'un processus de consultation approfondi. Les recommandations ciblent également les touristes qui visitent les communautés autochtones et dont le nombre augmente régulièrement étant donné la croissance de l'intérêt à découvrir les cultures autochtones et les modes de vie traditionnels.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

L’initiative mondiale sur le plastique et le tourisme s’attaque à l’un des pires polluants de la planète

L’Initiative mondiale sur le plastique et le tourisme vise à réduire les niveaux de pollution par le plastique imputables au secteur du tourisme. Pour y parvenir, les entreprises et les destinations touristiques devront prendre une série d’engagements précis pouvant être déclinés en mesures concrètes d’ici 2025, notamment : éliminer les emballages et articles plastiques problématiques ou inutiles et inciter la chaîne de valeur à adopter des emballages plastiques 100 % réutilisables, recyclables ou compostables, etc.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

Transport-related CO2 Emissions of the Tourism Sector | Modelling Results

La croissance du tourisme offre de plus en plus d’opportunités en ce qui a trait au développement socio-économique et à la création d'emplois. Malheureusement, les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports en tourisme augmentent à un rythme tout aussi effarant. Un nouveau projet de recherche de l'OMT (Organisation mondiale du tourisme) et de l'ITF (International Transport Forum) s’est penché sur cette problématique. Leur étude offre un aperçu de l'évolution de la demande touristique dans différentes régions du monde jusqu'en 2030, de même que les émissions attendues de CO2 liées au transport dans ces secteurs.

Rubriques : Faits et chiffres (analyses / recherches / statistiques)

EUR - 

Le tourisme contraint de s'adapter à la « révolution verte »

Pour être véritablement « durable », le tourisme doit se préoccuper de plusieurs aspects de son empreinte environnementale, de la gestion des ressources à la gestion des déchets en passant par la protection de la biodiversité et, évidemment, la consommation de carburant. Pour certaines entreprises, ces préoccupations environnementales, loin de poser problème, constituent des opportunités. C'est notamment le cas de la SNCF (Société nationale des chemins de fer français). Alexandre Viros, directeur général de e-voyageurs.sncf, constate « un engouement des clients nationaux et internationaux qui préfèrent prendre le train que l'avion ». Un engouement sur lequel le ferroviaire veut capitaliser avec la mise en place d'un crédit CO2.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

EUR - 

Le slow tourisme ou l’art de prendre son temps pendant ses vacances

Créé dans les années 2000, le concept du slow tourisme, quoique de plus en plus populaire, n’a rien de nouveau. Véritable phénomène sociétal, il vise avant tout à lutter contre deux dérives de la société : le stress et la course contre la montre. Le slow tourisme invite les voyageurs à se réapproprier le temps pour voyager autrement, tout en y intégrant une dimension écologique. En quelque sorte, les slow touristes s’opposent au tourisme de masse, privilégient la qualité de l’expérience plutôt que le nombre d’activités, et prennent le temps de découvrir plutôt que de parcourir des kilomètres pieds au plancher.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

QC - 

Volontourisme : un emballement pour les déchets

L’attention médiatique sur l’abondance des déchets nuisibles trouve un écho dans l’industrie du tourisme, plus précisément dans le volontourisme. De plus en plus d’organisations à travers le monde offrent des activités de collecte de rebuts. Des plongeurs aux randonneurs, les grands nettoyages séduisent plusieurs marchés et attirent les visiteurs milléniaux. Bien que l’offre de grands nettoyages ne soit pas encore développée au Québec, quelques initiatives témoignent d’un bourgeonnement récent, notamment le programme Ma propre plage de Stratégies Saint-Laurent. Selon Stéphanie Massé, professionnelle de recherche à la Chaire de tourisme Transat, des partenariats avec de tels organismes pourraient bénéficier à l’industrie touristique québécoise.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

La demande pour le tourisme durable à la hausse

De plus en plus de touristes, tout particulièrement les milléniaux, souhaitent conserver leurs bonnes habitudes environnementales et sociales en voyage. En ce sens, la demande pour le tourisme durable et pour les destinations engagées n’a jamais été aussi forte. Selon le Réseau Veille Tourisme, les entreprises touristiques ont tout intérêt à profiter de cette opportunité. Entre autres choses, l'organisme propose aux exploitants touristiques de déployer des outils (un système de points, par exemple) qui permettront à leurs clients d'avoir un réel impact positif sur l’environnement et les communautés locales.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)

INT - 

Bringing Sustainable Tourism to the Masses: 32 Tactics to Popularize Sustainable Travel

Cet ouvrage de l’Impact Travel Alliance vise à outiller tous les acteurs de l'industrie du voyage à intégrer le développement durable dans leurs activités. Ce document d’une soixantaine de pages, qui est à la fois un rapport de recherche et une boîte à outils, présente 32 tactiques pour appliquer efficacement les préceptes du tourisme durable, notamment la sensibilisation au greenwashing, à l'étude de technologies émergentes telles que la blockchain, ainsi qu'à des approches marketing spécifiques basées sur la transparence.

Rubriques : Pratiques d'affaires (innovations / tendances / usages)
Email
RSS

Recherche

Bulletins

Rubriques

Mots-Clés