Tourisme Québec
Accueil

 

 

Le BELVÉDÈRE est une publication bimensuelle préparée par la Direction des politiques et de l’intelligence d’affaires de Tourisme Québec. Elle recense des études et des articles qui font ressortir les tendances du tourisme mondial et présente des informations ciblées visant à parfaire les connaissances d’affaires de l’industrie touristique.

CAN - 

New grant program for innovative tourism ideas coming to the North

Le 19 septembre dernier, Destination North Ontario et l’Ontario Tourism Innovation Lab ont annoncé la création du programme de mentorat et de subvention Spark. Ce dernier est destiné à soutenir les particuliers, les jeunes pousses, les petites entreprises et les OBNL souhaitant commercialiser un projet touristique innovant. Chaque candidat retenu dans le cadre de ce programme sera jumelé à un mentor, recevra une subvention de 3000$ et aura accès à un réseau de soutien. L'objectif premier de Spark est d'améliorer l’offre touristique actuelle du Nord de l’Ontario, d'augmenter le nombre de visiteurs et d’allonger la durée de leurs séjours.

CAN - 

Destination BC Unveils a New Campaign to Promote Ski Tourism

Destination BC a lancé une nouvelle offensive publicitaire auprès des consommateurs américains visant à faire la promotion des montagnes et des installations de ski de la Colombie-Britannique. La campagne, qui met à profit divers types de contenus et de médias, mise grandement sur le storytelling. Au total, dix États américains sont visés par cette initiative, soit l’état de Washington, le Montana, l’Idaho, l’Oregon, la Californie, le Texas, l’état de New York, le New Jersey, le Connecticut et le Massachusetts.

CAN - 

Cannabis Tourism Strategy 2019-2020

Smiths Falls, une petite ville située en Ontario, a récemment dévoilé sa stratégie de tourisme du cannabis. Selon la municipalité, il s’agirait du tout premier plan du genre développé au Canada. Grâce à la mise en œuvre de cette stratégie, Smiths Falls souhaite se positionner comme chef de file national dans ce segment encore très marginalisé. Pour l’heure, les priorités stratégiques de la ville s’articulent autour de quatre axes, notamment la recherche d'opportunités commerciales pouvant bonifier les expériences touristiques centrées sur le cannabis. En outre, afin de bien s'attaquer à ce segment inexploré du tourisme au Canada, la municipalité souhaite s’inspirer des bonnes pratiques œnotouristiques nationales, notamment en terme de marketing.

EUR - 

La fédération nationale du tourisme institutionnel prendra naissance en 2020

Le 100e Congrès des offices de tourisme a été l’occasion pour les trois fédérations institutionnelles du tourisme français (Tourisme & Territoires, Destination Régions et Offices de Tourisme de France) d’annoncer officiellement leur rapprochement. Début 2020, les trois entités fusionneront afin de créer une seule et unique fédération du tourisme institutionnel. Outre le poids du nouvel ensemble, cette fusion devrait permettre d’apporter plus d’efficacité dans les actions et missions réalisées, tout en garantissant une même continuité des services apportés à l’ensemble des adhérents. « Cela va permettre de rendre plus lisibles nos actions et d’actionner les complémentarités », concède Stéphane Villain, président de Tourisme & Territoires.

EUR - 

New Sustainable Travel Finland Label

La Finlande s’est dotée d’une nouvelle certification pour le tourisme durable visant à favoriser l’adoption de pratiques responsables, plus éthiques et vertes par les entreprises locales. « Nous voulons encourager toutes les entreprises touristiques à réduire leur empreinte sociale, économique et culturelle pour protéger la campagne finnoise pour les générations futures », assure Liisa Kokkarinen, de Business Finland. Le programme compte déjà 12 destinations participantes, avec un nombre variable d’entreprises. Ces dernières doivent s’engager à respecter sept critères, allant de l’acceptabilité sociale à l’obligation de suivre des formations en tourisme durable.

EUR - 

Amsterdam Raises Tourist Taxes, Making Them Highest in Europe

Amsterdam mettra bientôt en vigueur sa nouvelle taxe pour les voyageurs, ce qui en fera la ville européenne avec la taxe de séjour la plus onéreuse. À compter de janvier 2020, les visiteurs étrangers devront payer 3€ par personne et par nuit pour séjourner à l'hôtel, en plus de la taxe actuelle de 7% du prix de la chambre. Les touristes séjournant dans les locations Airbnb paieront également un taux majoré de 10% par nuit. Cette décision est la plus récente tentative de la capitale des Pays-Bas pour lutter contre le surtourisme. Par ailleurs, la majorité de l’argent générée par la taxe devrait être investie dans la préservation du paysage urbain historique, dévasté par l'afflux incessant de visiteurs.

EUR - 

Tourisme d’affaires : l’âge de la maturité

Selon le journal Le Monde, en France comme ailleurs, le tourisme d’affaires est soumis à de nouveaux impératifs. D’abord, être sensible à la problématique environnementale n’est plus seulement un facteur différenciant, mais bien un pré-requis, aussi bien dans l’hôtellerie et la restauration que dans l’organisation d’événements. Certes, de plus en plus d’entreprises intègrent des « critères climat » dans leur politique voyage. De nouvelles réglementations par rapport à la protection des données représentent aussi une priorité pour les entreprises consciencieuses de leur sécurité numérique. En outre, la garantie de sécurité des collaborateurs reste le critère le plus important des entreprises.

EUR - 

Waze pour lutter contre le surtourisme

Le Comité Régional de Tourisme de la région Sud de France a lancé un partenariat avec le populaire système de navigation Waze dans l’espoir d’endiguer le phénomène de surtourisme sur certains sites. L’entente devrait permettre d’équilibrer la fréquentation des sites touristiques en temps réel, en diffusant des messages aux automobilistes lors de la saisie d’une adresse. En cas d’embouteillage ou de grand achalandage, Waze proposera à l’utilisateur d’autres horaires, d’autres jours de déplacement ou d’autres points d’intérêt à proximité. À l’inverse, le partenariat permettra aussi de stimuler la fréquentation d’un site hors-saison.

EUR - 

La vogue du tourisme familial

Un nouvel article du journal Les Échos révèle qu’un nombre croissant d’entreprises touristiques se lancent dans le kid friendly. Longtemps négligées, les familles représentent soudainement une nouvelle manne pour les entreprises de voyages, qui s’évertuent à proposer une offre adaptée aux attentes des enfants et aux besoins des parents. « Dans l'hôtellerie de luxe, c'est une vraie révolution. On n'aurait jamais imaginé il y a encore cinq ans que des resorts traditionnellement dédiés aux lunes de miel se mettent à proposer baby-sitting et crèches. Ces hôteliers ont compris le nouveau sens de la valeur famille », assure Jérôme Stefanski, fondateur de Little Guest Collection.

EUR - 

Rendre le voyage plus accessible aux handicapés, un objectif pour les destinations

En France, 77% des personnes en situation de handicap partent au moins une fois par an en vacances à plus de 80 km de leur domicile. Et 20% d’entre eux souhaiteraient partir plus souvent. Leurs freins? Un manque de budget, des transports peu adaptés, mais surtout une accessibilité aux services et aux équipements touristiques réduite. Le département des Bouches-du-Rhône, en France, comprend cet enjeu et tente de déployer tous les efforts nécessaires pour inverser la tendance. En plus de publier un guide répertoriant toutes les activités et structures accessibles, Provence Tourisme propose aux professionnels un accompagnement sur mesure et entièrement gratuit pour développer et labelliser les équipements touristiques accessibles.

CAN - 

Indicateurs nationaux du tourisme | Deuxième trimestre de 2019

Les plus récentes données de Statistique Canada indiquent que les dépenses touristiques au Canada ont augmenté de 0,6% au deuxième trimestre, après avoir progressé de 0,5% au premier trimestre. La croissance observée au deuxième trimestre a été principalement attribuable à une hausse des dépenses des visiteurs internationaux. Le PIB du tourisme a augmenté de 1,1%, c'est-à-dire à un rythme légèrement plus rapide que le PIB de l'ensemble de l'économie (+0,9%). Cependant, les emplois attribuables au tourisme se sont accrus à un rythme plus lent (+0,2%) par rapport aux emplois dans l'ensemble de l'économie (+0,7%).

US - 

The Airbnb paradox: Positive employment effects in the hospitality industry

Selon une nouvelle étude parue dans la revue Tourism Management, Airbnb a une incidence positive sur l’emploi dans les secteurs de l’hébergement, du tourisme et des loisirs. Qui plus est, les résultats de cette enquête, menée dans douze zones métropolitaines des États-Unis, attestent que cette incidence est statistiquement et économiquement significative. Fait intéressant, l'impact positif d'Airbnb sur l'emploi s'étendrait aussi au sous-secteur des hôtels. Comme le précisent les auteurs, cette dernière conclusion est en contradiction avec la conjecture générale.

INT - 

ACI World Airport Traffic Report

L'édition 2019 du rapport sur le trafic aéroportuaire mondial, publié par le Conseil international des aéroports (ACI), révèle que 8,8 milliards de passagers ont volé en 2018, soit une augmentation (+ 6,4%) par rapport à l’année précédente. Même si la croissance s'est légèrement ralentie par rapport à 2017, le trafic de passagers a bien résisté aux incertitudes mondiales pesant sur de nombreuses économies majeures. Certes, l'augmentation de 2018 est toujours supérieure au taux de croissance annuel moyen composé (+ 5,8%) de 2010 à 2018. Par ailleurs, le rapport révèle que plus du tiers (3,3 milliards) des voyageurs ont transité à partir d’un aéroport d’Asie-Pacifique.

INT - 

Global Airbnb Capitals Report

Dans quelle ville retrouve-t-on le plus d’hébergements sur Airbnb? Un récent rapport du site Inkifi révèle que c’est la ville de Londres, avec 59 378 logements offerts (en date de juin 2019), qui détient la position de tête. Suivent Paris et New York, à égalité avec quelques 34 000 annonces. Shanghai et Pékin complètent le top 5. Même si elle compte beaucoup moins d’habitants que plusieurs de ses poursuivants directs, la ville de Montréal pointe quant à elle au 35e rang, avec près de 12 000 inscriptions. La métropole québécoise est tout juste derrière Toronto (26e), et loin devant Vancouver (88e) et Ottawa (112e).

INT - 

'Flight shame' could halve growth in air traffic

Selon un sondage réalisé par la banque suisse UBS, 20% des gens affirment avoir réduit leur nombre de déplacements en avion sous l'effet du flygskam, la honte de prendre l'avion. 27% des personnes interrogées disent aussi réfléchir à voler moins à l'avenir. Évidemment, les conséquences pourraient être lourdes pour le monde du transport aérien et l'industrie touristique au sens large. UBS affirme que la croissance du trafic aérien pourrait être deux fois moins importante que prévue, si le phénomène continuait à prendre de l'importance. La banque suisse estime qu'à l'avenir, la progression du nombre de vols devrait se limiter à 1,5% par an en Europe et à 1,3% par an aux États-Unis.

 

 

 

Crédits
Coordination et édition : Direction des politiques et de l’intelligence d’affaires, Tourisme Québec
Veille principale, recherche et rédaction : GLS Réseaux
Responsable : Maria Zambito

 

Politique du bulletin LE BELVÉDÈRE
Afin de respecter la législation sur la propriété intellectuelle, le bulletin LE BELVÉDÈRE renvoie l'internaute à la source d'origine de chacune des ressources répertoriées. Aucune œuvre n'est hébergée sur son serveur. LE BELVÉDÈRE propose systématiquement des liens vers d'autres sites qui ne relèvent pas de son autorité. Il est à noter qu'il n'est pas responsable du contenu de ces sites, des liens qui y sont suggérés et des changements ou mises à jour qu'ils subissent.

Gouvernement du Québec