Tourisme Québec
Accueil

 

 

Le BELVÉDÈRE est une publication bimensuelle préparée par la Direction des politiques et de l’intelligence d’affaires de Tourisme Québec. Elle recense des études et des articles qui font ressortir les tendances du tourisme mondial et présente des informations ciblées visant à parfaire les connaissances d’affaires de l’industrie touristique.

CAN - 

Getting China-ready with mobile payment options

Selon Travel Alberta, un nombre croissant d’entreprises albertaines acceptent désormais les méthodes de paiement mobiles chinoises. Évidemment, la possibilité d’utiliser les applications WeChat Pay, Alipay et Union Pay représentera un incitatif supplémentaire pour les consommateurs chinois désireux de visiter l’Alberta, une destination de plus en plus en vue en Asie. En 2016, déjà 135 000 visiteurs en provenance de Chine se sont rendus dans cette province canadienne, soit une hausse de 58% par rapport à l’année précédente.

EUR - 

Expedia launches Travel Match campaign with the German National Tourist Board

L’agence créative d’Expedia a récemment lancé Travel Match, une application ludique visant à faire découvrir les merveilles de l’Allemagne au grand public. Cet outil, utilisant une mécanique similaire à celle de l’application de rencontre Tinder, permet à l’utilisateur de faire défiler diverses destinations et de sélectionner ses favorites. Par la suite, le visiteur peut explorer plus en détail les régions choisies, notamment grâce à des galeries contenant diverses informations sur la nourriture, les particularités culturelles et les attractions propres à chaque lieu.

EUR - 

En France, les touristes chinois recherchent davantage les expériences authentiques que le shopping

Selon Atout France, l'Agence de développement touristique de l’Hexagone, le profil des touristes chinois a complètement changé au courant des dernières années. Les « nouveaux » voyageurs en provenance de Chine sont désormais beaucoup plus jeunes, plus à l’aise avec l’anglais, en quête d'expériences authentiques, désireux d’expérimenter le style de vie local et de visiter le patrimoine régional. Ce changement d’attitude est statistiquement observable. Certes, depuis juillet 2017, la part des voyageurs chinois consacrée aux visites touristiques et aux divertissements est maintenant plus grande que celle consacrée au shopping. Il s’agit d’une première.

INT - 

NSW Visitor Economy Industry Action Plan 2030

Le gouvernement de la Nouvelle-Galles-du-Sud a récemment lancé le Visitor Economy Industry Action Plan (VEIAP), un ambitieux plan comportant 43 mesures qui visent à solidifier la position de tête de la Nouvelle-Galles-du-Sud en matière de tourisme en Australie, à accélérer la croissance de l’industrie touristique locale, et à tripler les dépenses des touristes visitant la région d’ici 2030. Dans 12 ans, le gouvernement souhaite que les voyageurs passant une nuit ou plus dans l’état dépensent au moins 55 milliards de dollars annuellement, dont 25 millions dans les zones rurales. Tel que précisé dans le plan, les marchés internationaux comme la Chine et l’Inde représentent des opportunités de croissance importantes pour Sydney et ses alentours.

US - 

Big data applications are useful for the tourism industry

L’industrie du tourisme doit entrer dans la danse du Big data avant qu’il ne soit trop tard. Selon cet article du Tourism Review News, les entreprises doivent commencer à utiliser l'énorme quantité d'informations que les voyageurs laissent sur Internet à propos de leurs goûts, de leurs habitudes et de leurs préférences pour améliorer leurs services, notamment en les personnalisant. Plus concrètement, la FMI Business School considère que 5 concepts utilisant le Big data doivent absolument être considérés par l’industrie du tourisme, notamment les bracelets intelligents, les offres géolocalisées et la mise au point de l’aéroport 4.0.

US - 

Why it’s time for travel marketers to rethink loyalty

Une étude conjointe de Think With Google et Greenberg a révélé que les « voyageurs fréquents aisés » sont de moins en moins loyaux. En 2018, seulement 44% de cette clientèle démontrerait de la loyauté comportementale envers une chaîne hôtelière. Chez des clients « haut de gamme », les programmes de fidélisation ne figurent plus parmi les principales considérations lors du choix de la marque avec laquelle réserver un voyage. Le service à la clientèle est devenu la priorité absolue (60%), alors que les programmes de fidélisation arrivent en quatrième position (46%). Cela étant dit, Think With Google encourage les acteurs touristiques à repenser le concept de loyauté à l’ère du numérique.

US - 

Tourism Faces Data Gap on Tariffs and Travel Ban Impact

Depuis mars 2018, le National Tourism & Trade Office (NTTO) a suspendu la publication de ses rapports et analyses statistiques en raison de problèmes techniques avec un nombre important d’enregistrements de la U.S. Customs and Border Protection. Les données de 2016 et 2017, possiblement touchées, ont elles aussi été mises à l’écart par le NTTO. À l’heure actuelle, le U.S. Department of Commerce suggère que les statistiques erronées auraient pu sous-estimer les performances du tourisme américain, ce que réfute la compagnie indépendante ForwardKeys, qui suggère que la crise du tourisme provoquée par l’administration Trump est bien réelle.

EUR - 

Quand les films et la télé-réalité influencent les touristes chinois

Une récente étude de la China Tourism Academy soutient que 24,5 % des touristes chinois se disent influencés par les séries, les télé-réalités et les mangas animés au moment de choisir leurs destinations de voyage. Plus qu’une simple anecdote statistique, cette tendance est validée sur le terrain. En 2017, la première édition de la populaire série « Chinese Restaurant », qui s’était déroulée en Thaïlande, avait multiplié par six le nombre de visiteurs chinois au pays. Cette année, la ville de Colmar en France, lieu de tournage de la deuxième saison de cette même série, devrait elle aussi profiter d’une puissante aura médiatique.

INT - 

Google Travel trends

Google a récemment lancé Travel Trends, un nouvel outil en ligne visant à aider le public à anticiper l’évolution des tarifs aériens et à trouver les meilleurs tarifs hôteliers en haute saison. Développé par Google News Lab et par l’agence Polygraph, l’outil Travel Trends n’est actuellement disponible qu’en anglais et ne se concentre que sur trois moments clés de l’année: l’Action de grâce, Noël et le Jour de l’An. Soulignons au passage que la carte Google Flights a elle aussi été adaptée pour mettre en évidence les meilleurs tarifs d’hôtel pour chaque destination. Cette fonctionnalité cible particulièrement les internautes à la recherche d'inspiration et de bonnes affaires.

INT - 

China Is Second Largest Source Market for Expedition Cruises

Selon l’édition 2018 du Expedition Market Report, suite à une rapide et considérable croissance de la demande, la Chine est désormais le deuxième plus grand marché émetteur pour les croisières d'expédition. Cette constatation statistique est validée par les acteurs de terrain. En 2015, pour la saison de quatre mois en Antarctique (qui représente la majeure partie du marché d'expédition chinois), l’agence HHTravel offrait seulement 12 départs par mois. En 2018, pas moins de 29 croisières par mois ont été vendues. Entre autres choses, l’entreprise précise qu’à l’heure actuelle, 70% des forfaits qu’elle vend sont pour des croisières d’expédition, du jamais vu.

EUR - 

European Cities Marketing Benchmarking Report 2018 shows the continuous growth of European city tourism

La croissance continue du tourisme urbain en Europe est le principal fait saillant de la 14e édition du rapport European Cities Marketing. Les 126 villes étudiées atteignent ensemble un taux moyen de croissance de 7,4% sur la période 2016-2017. De plus, tout indique que les nuitées internationales ont progressé de 7,6%. Cette croissance des nuitées internationales apparaît liée à la progression des principaux marchés, spécifiquement la Russie (+26,7%), la Chine (+16,5%) et les États-Unis (+15,5%).

INT - 

Tours and activities: A market on the move

Un nouveau rapport de Phocuswright se penche la situation du marché mondial des activités de voyage (visites, attraction, évènement, activité, transport local, etc.). Selon ce document, après les dépenses aériennes et hôtelières, les activités de voyage représentent le 3e segment le plus lucratif dans le marché mondial du tourisme avec 10% (2016). Soulignons par ailleurs que ce segment progresse plus rapidement que l’ensemble de l’industrie touristique. Des progrès constants au cours des prochaines années devraient porter le marché mondial des activités touristiques à 183 milliards de dollars américains d’ici 2020, un record.

INT - 

2017: nouvelle année record selon les faits saillants du tourisme

Selon la dernière publication des faits saillants du tourisme de l’OMT, les arrivées de touristes internationaux ont bondi de 7 % en 2017, soit la progression la plus forte depuis 2010. Cette hausse des arrivées s’est traduite par une forte augmentation des exportations générées par le tourisme, qui a atteint 1 600 milliards de $EU en 2017. Ce résultat fait du tourisme la troisième plus importante catégorie d'exportations dans le monde. Ce nouveau rapport montre aussi que la Chine reste le premier marché émetteur au monde, ayant dépensé 258 milliards de $EU en 2017 pour le tourisme international, ce qui représente près d'un cinquième des dépenses touristiques mondiales en 2017.

INT - 

An economy in the clouds: Air travelers' $400.5 billion economic contribution

Une nouvelle étude de HSBC dresse le portrait économique et social de « Flyland », un pays hypothétique composé de l’ensemble des voyageurs se déplaçant en avion chaque année. Selon les chercheurs, si Flyland était un vrai pays, il serait la 25e plus grosse économie du monde avec 400,5 milliards de dollars en contribution économique. Soulignons au passage que 11,9 millions de voyageurs prennent l’avion chaque jour. Selon les données colligées par HSBC, en moyenne, ces individus ont 45 ans, parlent l’anglais, possèdent un diplôme d’études postsecondaires et dépensent en moyenne 92$ à l’aéroport.

INT - 

International Tourism Snapshot – Australia

Entre le 31 mars 2017 et le 31 mars 2018, l’Australie a accueilli 9 millions de visiteurs internationaux sur son territoire, soit une hausse de 8%. Ces visiteurs ont injecté 42,3 milliards de dollars dans l'économie australienne, ce qui représente une hausse de 6% par rapport à l’année 2016-2017. Par ailleurs, avec 1 403 600 voyageurs et 10,9 milliards de dollars investis dans l’économie locale, la Chine s’impose comme le premier client touristique de l’Australie. Même réunis, les touristes étatsuniens (801 000 voyageurs), britanniques (745 800 voyageurs) et néo-Zélandais (1 368 300 voyageurs) n’arrivent pas à accoter les dépenses des voyageurs chinois.

 

 

 

Crédits
Coordination et édition : Direction des politiques et de l’intelligence d’affaires, Tourisme Québec
Veille principale, recherche et rédaction : GLS Réseaux
Responsable : Maria Zambito

 

Politique du bulletin LE BELVÉDÈRE
Afin de respecter la législation sur la propriété intellectuelle, le bulletin LE BELVÉDÈRE renvoie l'internaute à la source d'origine de chacune des ressources répertoriées. Aucune œuvre n'est hébergée sur son serveur. LE BELVÉDÈRE propose systématiquement des liens vers d'autres sites qui ne relèvent pas de son autorité. Il est à noter qu'il n'est pas responsable du contenu de ces sites, des liens qui y sont suggérés et des changements ou mises à jour qu'ils subissent.

Gouvernement du Québec